Sélectionner une page
Cette start-up corse lève 18.5 Millions d’euros

Cette start-up corse lève 18.5 Millions d’euros

Cette start-up corse lève 18.5 Millions d’euros 

Le moteur de recherche Qwant vient de lever 18.5 Millions d’euros auprès du groupe de presse allemand Alex Springer et de la Caisse des Dépôts qui est entrée au capital à hauteur de 15 Millions d’euros. L’objectif : Continuer de conquérir le marché Européen et devenir une menace sérieuse pour Google.

C’est quoi Qwant ?

Co-fondé en 2013 par Eric Leandri, Qwant est le 1er moteur de recherche qui respecte la vie privée des internautes. A l’instar de Google, Qwant n’utilise pas de cookie, pas d’historique de navigation quand vous saisissez une requête. Le PDG Eric Leandri nous accordait il y a quelques mois une interview à l’occasion de la 6e édition de Bastia Ville Digitale. Il explique ce qui l’a conduit a créer ce moteur de recherche et aussi le regard qu’il porte sur le numérique en Corse.

Atteindre 500 Millions d’euros d’ici 2021

Cette dernière opération monte à 53.5 Millions d’euros les fonds levés par le moteur de recherche corse depuis 4 ans. Qwant aurait enregistré 2,6 milliards de requêtes l’an passé. Tous les mois, le nombre de requêtes enregistré sur le moteur augmente de 20 %, faisant ainsi de lui l’un des 100 sites web les plus visités en France. Avec cette nouvelle levée l’anti-Google espère conquérir 10% de parts de marché en Europe et ainsi atteindre un chiffre d’affaires de 500 Millions d’euros d’ici 2021.

Le moteur de recherche Qwant à la conquête de l'Europe

Qwant à la conquête de l’Europe

Un moteur de recherche qui n’oublie pas d’où il vient

Qwant compte aujourd’hui 70 collaborateurs et espère atteindre le millier de salariés d’ici 4 ans. Cela fait de lui l’une des plus grosses start-up européennes. Pour autant le moteur de recherche n’oublie pas d’où il vient. D’abord parce qu’il crée des emplois en Corse en recrutant des collaborateurs basés sur l’île à des postes clefs. Ensuite parce qu’il est le premier moteur de recherche entièrement disponible en langue corse. Enfin parce qu’il joue un grand rôle dans le développement du numérique en Corse. Outre son partenariat avec le Sporting Club de Bastia, Qwant est partenaire de la Corsican Tech et des événements Bastia Ville Digitale, Ajaccio Quartiers Numériques, et travaille aussi en étroite collaboration avec l’Université de Corse.

Qwant, le 1er moteur de recherche en langue corse

Qwant, le 1er moteur de recherche en langue corse

Comment installer Qwant ?

Pour installer Qwant comme moteur de recherche par défaut depuis Chrome, rendez-vous sur le menu qui se trouve en haut à droite de votre navigateur puis dans le sous-menu “Paramètres”.

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut – Etape 1

Cliquez ensuite sur “Gérer les moteurs de recherche…” 

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut – Etape 2

Puis sélectionnez Qwant 

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut - Etape 3

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut – Etape 3

Et c’est fait ! Vous pouvez désormais créer de l’emploi en Corse en faisant vos recherches sans être fliqué et in lingua nostra !

Interview avec Pierre Savelli – Maire de Bastia

Interview avec Pierre Savelli – Maire de Bastia

Interview avec Pierre Savelli – Maire de Bastia

Les Maires font parti des premiers acteurs concernés par la transformation digitale des territoires. Quelques jours avant l’ouverture de Bastia Ville Digitale, la ville a obtenu l’accès à la fibre, l’occasion pour le Maire Pierre Savelli de nous dévoiler toute l’importance que représente le numérique dans le développement de Bastia et de la Corse.

Que représente Bastia Ville Digitale pour vous ?

BVD prend de plus en plus d’ampleur chaque année. Pour nous cet événement représente l’espoir de construire un développement économique autour du digital, c’est notre principale préoccupation. On sait ce que représente le numérique en terme de développement économique, pour les jeunes, pour la création d’entreprise, donc pour nous c’est un événement majeur. Qui nous permet en plus de nous ouvrir sur le monde extérieur, en recevant cette semaine nos amis Basques, on va s’ouvrir sur d’autres pays, donc c’est une manifestation qui rentre complètement dans le projet que nous avons pour Bastia et pour la Corse.

La ville de Bastia en marche vers le numérique ?

En 2017, on aura déjà équipé toutes nos écoles de tableaux numériques. On va bientôt réceptionner la fibre sur Bastia, toutes les habitations pourront se connecter sur la fibre.Donc le numérique va changer la ville, le numérique va changer le monde, il a déjà commencé à le faire, il n’y a pas de raison que Bastia et la Corse échappe à ce changement.

Interview avec Jean-Christophe Angelini – Président de l’ADEC

Interview avec Jean-Christophe Angelini – Président de l’ADEC

Interview avec Jean-Christophe Angelini – Président de l’ADEC

Booster le développement de l’économie numérique en Corse, tel est l’un des objectifs premiers de cette 6e édition de Bastia Ville Digitale. Tout au long de la semaine, la Corsican Tech organise un cycle de conférences et de rencontres mêlant startups insulaires et intervenants prestigieux au grand public venu de toute la Corse. Une programmation qui a retenu l’attention de Jean-Christophe Angelini, président de l’Agence de Développement Économique de la Corse.

Pourquoi êtes-vous à Bastia aujourd’hui ?

« L’ADEC que j’ai le plaisir et l’honneur de présider est un partenaire historique de la Corsican Tech. Il va de soi qu’au moment où celle-ci, conjointement avec la ville, lance l’événement Bastia Ville Digitale, qui est désormais reconnu et bien ancré dans le paysage insulaire, il fallait être présent auprès de l’ensemble des entreprises, collectivités, décideurs, et porteurs de projets qui viennent animer tous les ans cette manifestation.

Donc c’est une présence “protocolaire” certes, mais surtout qui me tient à coeur. Et je crois que l’ensemble des institutions, et pas uniquement l’ADEC, doit accompagner au juste niveau la belle initiative que représente Bastia Ville Digitale.”

Comment l’ADEC compte accompagner les startups insulaires ?

“Nous travaillons beaucoup à rattraper le retard infrastructurel de l’île dans le domaine et nous avons délibéré en juillet dernier pour engager 60 millions d’euros sur 3-4 ans, de façon à être beaucoup plus présent sur le terrain des infrastructures et par voie de conséquence des usages, des services et de l’inclusion numérique. Donc une ambition globale, très haute, de telle façon que la Corse, sur un pas de temps de 5-7 ans, soit véritablement un pays startup, un peu comme on le dit sur d’autres terres un peu partout aux 4 coins du monde.”

Comment voyez-vous l’économie de la Corse dans 5 à 10 ans ?

“La Corse, sociologiquement, culturellement, parce qu’elle est un milieu insulaire, est tout à fait prête à accueillir une véritable culture d’entreprise autour de l’innovation et des startups. Pour autant, je le vois de manière double, d’une manière dédiée aux sartups, au numérique et aux innovations technologiques, je pense qu’on a de beaux exemples qui méritent qu’on les fasse connaître, qu’on les popularise, qu’on les soutienne, y compris financièrement, et d’autre part, je vois une économie qui tend vers le numérique. A travers tous les aspects de sa vie quotidienne, il va de soi que quelqu’un qui veut s’implanter dans le rural aura nécessairement besoin d’un bon niveau de débit, d’une localisation intéressante, d’un bon environnement fiscal, et de cette capacité d’innover dans son domaine. Pour moi ce n’est pas exclusif, plus que les entreprises faisant partie du secteur, c’est l’ensemble des activités qui va embrasser la transition numérique et qui d’ici à 10 ans va se moderniser vers cette perspective.”

Interview réalisé en partenariat avec l’association Emaho pour la Corsican Tech

Bastia Ville Digitale : Le rendez-vous Méditerranéen de l’économie du numérique

Bastia Ville Digitale : Le rendez-vous Méditerranéen de l’économie du numérique

Bastia Ville Digitale : Le rendez-vous Méditerranéen de l’économie du numérique

Le 10 octobre prochain s’ouvre la sixième édition du rendez-vous incontournable du numérique en Corse : Bastia Ville Digitale. Si la volonté de rendre le numérique accessible à tous fait toujours partie de l’ADN de l’événement, cette 6e édition le positionne désormais comme le rendez-vous Méditerranéen de l’économie du numérique et de l’entrepreneuriat digital.

Aux origines de Bastia Ville Digitale

Depuis 2011 la manifestation organisée par l’association Emaho oeuvre pour l’accessibilité au numérique au plus grand nombre. A l’origine du lancement, un constat : peu d’actions étaient menées en ce qui concerne la formation et l’accompagnement dans l’économie du numérique en Corse. De là a germé l’idée d’un événement qui ferait bouger les lignes, réveillerait les consciences et déclencherait des projets made in Corsica.

Programme de l'édition 2016 de Bastia Ville Digitale

Développer l’économie corse 2.0

4 ans plus tard et après l’émergence de dizaines de start-ups corses, le label Corsican Tech,  créé par l’association, voit le jour et permet de fédérer bon nombre de start-ups insulaires. En 2015, l’événement prend alors un virage startup important. Au désir de transmettre s’ajoute désormais celui d’accompagner des jeunes entreprises insulaires qui n’ont que quelques mois et qui oeuvrent dans des secteurs tout à fait nouveaux.

Corsican Tech, l'organisme qui fédère les start-ups corses

Des intervenants prestigieux

Et cette année, les jeunes pousses insulaires auront la chance d’être accompagné par des cadors de l’économie numérique. Au programme de ces 5 jours 2.0 du côté de Bastia, plus de 16 conférences et tables rondes en compagnie de 30 intervenants spécialistes.

Conférence et rencontres de Bastia Ville Digitale

Cette année la Corsican Tech s’ouvre sur le monde en recevant l’écosystème numérique basque, invité d’honneur de cette 6ème édition : La Ocean Tech du Pays Basque.

Pas moins de 4 spécialistes feront le déplacement depuis le Pays Basque pour parler esprit d’entreprise, financement de start-up ou encore numérisation des territoires.

La Ocean Tech invité d'honneur à Bastia Ville Digitale

Autre invité et partenaire de prestige, Eric Leandri, le président co-fondateur du moteur de recherche européen Qwant né pour garantir la vie privée des internautes.

Eric Leandri , Co-fondateur du moteur de recherche Qwant à Bastia Ville Digitale

Eric Leandri , Co-fondateur du moteur de recherche Qwant à Bastia Ville Digitale

La manifestation reçoit également Adrien Aumont, qui n’est autre que le fondateur de Kiss Kiss Bank Bank la première plateforme de crowdfunding européenne. Ce dernier animera des conférences sur la culture de l’échec ou encore le financement des start-ups. A ces côtés interviendront 4 experts de l’organisme Ekito : Un accélérateur avec une équipe de 60 experts qui accompagnent plus de 200 start-ups depuis 2005.

Adrien Aumont, fondateur de Kiss Kiss Bank Bank à Bastia

Adrien Aumont, fondateur de Kiss Kiss Bank Bank à Bastia

Des dizaines d’autres intervenants à l’expérience prestigieuse issus du monde de la finance, du numérique ou encore du droit s’ajouteront à cette délégation de gala pour prêter main forte aux start-ups insulaires et donner des conseils à ceux qui auraient envie de se lancer !

Un public de 7 à 77 ans 

Si l’univers start-up est bien présent, une grande place sera encore une fois accordée à la transmission des pratiques numériques aux plus jeunes. Pendant 5 jours, le Fab Lab de Corte et Roboti Camp se joignent à l’association Emaho pour initier le public aux arts et métiers du numérique. 7 ateliers sont ainsi programmés au Centre Culturel Una Volta.

Ateliers transmission pour enfants de Bastia Ville Digitale

Pour clôturer cette sixième édition, Bastia Ville Digitale accueille le vendredi 15 octobre une soirée  pop et électro hip-hop avec les artistes insulaires Milà Auguste, Ciguri, Pasquaaah! accompagnés de pFeL, le DJ du groupe electro C2C nommé 4 fois champion du monde de DMC qui enflamme les scènes du globe avec ses compositions mêlant électro, hip-hop et rock.

soiree-bastia-ville-digitale-blog-andemu

Que ce soit pour s’initier à la robotique, au graphisme ou au photomontage, ou alors pour développer son entreprise ou tout simplement pour s’inspirer, vous aurez forcément une bonne raison de vous rendre à cet événement.

Andemu partenaire de Bastia Ville Digitale

Parce que la Corse n’a pas le droit de passer à côté de la révolution numérique, Andemu est partenaire de cette 6e édition de Bastia Ville Digitale. Restez connecté sur le blog pour ne rien manquer de cet événement unique en Corse dont l’écho grandit d’année en année.

En savoir plus

11 questions à Tania, Présidente de Corsica Beauty

11 questions à Tania, Présidente de Corsica Beauty

11 questions à Tania, Présidente de Corsica Beauty

A l’heure où de plus en plus d’entreprises prennent conscience de la nécessite d’effectuer leur révolution numérique, il y’a les startup nouvelles générations qui, elles, préfèrent procéder à l’envers. On crée sa boutique en ligne d’abord, la boutique de proximité ce sera pour plus tard. C’est de cette façon Tania et Aurelia ont décidées de lancer leur activité en 2014. Résultat 2 ans plus tard : 50% de leurs produits sont vendu hors de Corse et 2 boutiques de proximité ont vu le jour. Corsica Beauty, un exemple qu’Andemu a voulu voir de plus près. Tania nous raconte comment, avec sa soeur, elles en sont venu à créer le E-Commerce de la Beauté Corse.

Corsica Beauty c’est quoi ?

Corsica Beauty c’est un concept réunissant tous les produits à trait à la beauté corse, En partant de la cosmétique, passant par les senteurs, et allant jusqu’aux bijoux et accessoires de créateur Corses. En plus d’un site web et d’un blog nous avons deux boutique, une à Algajola, l’autre à Calvi.

vi_corsica_beauty_cosmetique_corse

Qui se cache derrière cette jeune entreprise ?

C’est Tania et Aurelia, deux sœurs corses, qui sont à l’initiative de cette jeune entreprise.

Comment vous est venu l’idée de créer Corsica Beauty ?

Nous avons créée Corsica Beauty car nous nous sommes rendu compte qu’il y avait de nombreuses richesses sur notre île et déjà plusieurs créateurs tentaient de les mettre en valeurs, mais n’étaient pas vraiment connu, nous avons alors décidé de mettre en lumières toutes les initiatives de l’île.

immortelle-cosmétique-corse-bien-être-événement-balagne-île-rousse

Les atouts de la cosmétique corse ?

La cosmétique Corse est une cosmétique naturelle ou bio, à base d’actifs issus de l’agriculture locale, formulé dans le respect du patrimoine, de l’homme et de la nature.

Quels types de produits peut-on trouver chez vous ?

Vous pouvez trouver des cosmétiques pour le visage, le corps, les cheveux, mais aussi pour homme, enfant et femme enceinte. Nous proposons des senteurs pour la maison: diffuseurs, vaporisateurs, bougies…Bijoux et accessoires de créateurs corses, pièces uniques et exclusivités, mais aussi huiles essentielles et eaux florales, ainsi que des compléments alimentaires.

coffret_immortelle_corse_corsica_beauty

De quelles zones géographiques proviennent vos clients ?

50% de notre clientèle se situe en Corse, 40% en France,et 10% dans l’Union Européenne.

Quels canaux utilisez-vous pour communiquer sur votre offre ?

Nous communiquons essentiellement grâce aux réseaux sociaux et notre blog, mais nous avons aussi des prospectus pour nos boutiques, nous faisons des campagnes publicitaires 4×3.

La place du numérique dans votre développement ?

Le numérique est l’essence même de notre projet il a une place très importante.

Vos objectifs pour l’avenir ?

Développer nos points de ventes sur le terrain.

Les prochains événements Corsica Beauty ?

Nous serons le 31 mars à Paris à l’occasion de l’Evénement La Beauté Corse fait escale à Paris. Le public Parisien pourra venir nous rencontrer à partir de 19h à l’Epicerie fine A La Main située dans le 2ème Arrondissement de la capitale.

soiree_corse_paris_sur_la_corse_paris_beauté

Ou peut-on se procurer les produits Corsica Beauty ?

Directement sur notre site internet www.corsicabeauty.com ou dans notre boutique d’Algajola (rue a marina), ou celle de Calvi (rue clémenceau).

acheter_produits_corsica_beauty_cosmétiques_corses