Sélectionner une page
Les Quartiers Numériques d’Ajaccio – 6e édition

Les Quartiers Numériques d’Ajaccio – 6e édition

Les Quartiers Numériques d’Ajaccio – Edition 2017

Ce jeudi 8 juin s’ouvre la 4ème édition des Quartiers Numériques d’Ajaccio. Cet événement organisé par la Corsican Tech  a pour ambition de rendre le numérique accessible à tous en Corse en s’adressant à tous les publics à travers des ateliers dans une démarche d’ouverture, d’échange, d’accompagnement et de networking, pimentés de moments festifs et conviviaux.

Le programme de cette 6e édition :

programme-quartiers-numériques-2017

Ateliers d’initiation numérique

Du 8 au 11 Juin seront proposés une grande variété d’ateliers pour petits et grands :

  • Arts numériques : MAO, Stop Motion, Graphisme et Vidéo Mapping.
  • Robotique : ateliers robotiques proposés par Roboticamp
  • Codage : ateliers codage avec le Crij Corse
  • Makers : ateliers Fab Lab proposés par le Fab Lab d’Ajaccio
  • Cartoparties : ateliers proposés par la CAPA

Horaires et inscriptions en ligne sur le site officiel des Quartiers Numériques

activites-quartiers-numériques-2017-blog-corse-andemu

Emaho factory

La Corsican Tech vous invite à découvrir et s’essayer à diverses formes d’expression numérique sur ordinateur. Une quinzaine de stands ouverts au grand public pour créer, fabriquer et s’amuser en famille. L’occasion aussi de découvrir les créations réalisées par les enfants lors des ateliers d’initiation numérique, le tout en compagnie de Roboticamp, du FabLab Ajaccio et de Qwant Junior, le moteur de recherche pensé pour protéger vos enfants sur internet. Rendez-vous samedi 10 Juin de 14h à 17h à la Maison des Cannes.

Résidence accélération pour 5 start-ups corses

Après la découverte et l’initiation, place à l’accélération des idées initiées par 5 start-ups corses sélectionnées par la Corsican Tech et son équipe d’experts. Du 11 au 15 Juin, une équipe d’experts accompagnera ces start-ups pendant 96 heures dans le but d’accélérer leur développement et d’ouvrir de nouvelles perspectives. Cette année les start-ups sélectionnées sont Equi, My Izy Bag, Hatsh, Who’s et GeoGo.

L’événement sera enfin rythmé par la découverte des créations musicales d’artistes insulaures. Un apéro meet-up avec concerts et Djs set se tiendra ce samedi à la la Maison des Cannes !

En savoir plus :

Site officiel des Quartiers Numériques d’Ajaccio

Hyperloop – Comment soutenir la candidature Corso-Sarde ?

Hyperloop – Comment soutenir la candidature Corso-Sarde ?

Hyperloop – Comment soutenir la candidature Corso-Sarde ?

En Janvier dernier personne n’y croyait et pourtant… La Corse a bel et bien été sélectionné, avec 34 autres territoires, parmi 2600 projets portés dans plus de 100 pays dans le monde, pour la mise en place d’un Hyperloop. Sur cette sélection de 35 projets, 3 seront retenu pour la réalisation  d’une ligne Hyperloop. Aujourd’hui un concours d’idées transfrontalier est lancé en Corse et en Sardaigne afin de préparer les îles soeurs aux grandes mutations  ! Qui peut y participer et quels sont les enjeux ?

Aidez la Corse et la Sardaigne à rivaliser avec les grandes métropoles

Ce concours transfrontalier est ouvert à tous en Corse et en Sardaigne avec 2 règles de base : créativité et intelligence ! Vous êtes étudiant en ingénierie, architecture, développement et aménagement du territoire ? Vous travaillez dans ces secteurs où êtes juste passionné par ces sujets ? Comment voyez-vous la Corse et la Sardaigne avec Hyperloop ?

Inscrivez-vous maintenant, pour exposer votre vision et partager vos idées !

L’enjeu ? Il est de taille… Permettre à la Corse et la Sardaigne de rivaliser d’ingéniosité et d’ambition avec les plus grandes capitales du monde.

hyperloop-teaser-corse-sardaigne

Que permettra la mise en place d’un Hyperloop ?

Hyperloop est un projet de recherche industrielle lancé par Elon Musk (fondateur de PayPal, SpaceX, Telsa Motors) pour développer le mode de transport ferroviaire le plus rapide et écologique de tous les temps. Encore mieux qu’un train, Hyperloop navigue sans rail. Avec un système de pression, les capsules Hyperloop sont propulsées par un champ magnétique à une vitesse pouvant dépasser 1000Km/h. Fonctionnant à l’énergie solaire, la mise en place du système est jusqu’à 2 fois plus économique que la mise en place d’un TGV. Le coût estimé pour la mise en place de l’Hyperloop est de 11 millions d’euros au kilomètre quand le TGV revient entre 15 à 30 millions d’euros sur la même distance.

Plus concrètement, Hyperloop permettra de relier Bastia et Cagliari en 30 minutes au prix d’un billet de bus.

En quoi consiste le concours ?

Le concours entend stimuler l’imagination de chacun sur les grandes mutations qu’entraînera la mise en place d’une ligne Hyperloop dans les domaines de l’urbanisme, de l’architecture, de la santé, de l’éducation ainsi que pour la société dans son ensemble. Votre contribution permettra de soutenir la candidature des deux îles à l’ Hyperloop One Global Challenge !

Concours d'idée en Corse et en Sardaigne pour la réalisation d'une ligne Hyperloop entre Bastia et Cagliari

Concours d’idée en Corse et en Sardaigne pour la réalisation d’une ligne Hyperloop entre Bastia et Cagliari

Comment la Corse et la Sardaigne en sont arrivées là ?

En mai 2016, Hyperloop One lance un concours mondial dans l’objectif d’établir une liste de régions d’intérêts pour la mise en place d’un Hyperloop One. Sur 2600 candidatures provenant de plus de 100 pays à travers le monde, la candidature corso-sarde est parvenu à se hisser au sein d’une shortlist de 35 projets sélectionnés pour la phase finale du concours. L’annonce avait été faite par Hyperloop One au mois de Janvier dernier à l’occasion du Consumer Electronic Show de Las Vegas. Parmi ces 35 projets, 3 seront au final désignés pour la réalisation d’une ligne Hyperloop.

Le projet corso-sarde consiste à relier les deux îles en créant une ligne Hyperloop Bastia-Cagliari. Ce projet est le seul à avoir été sélectionné en France et en Italie. C’est la société de capital investissement Femu Quì qui est à l’origine de la candidature corso-sarde au concours Hyperloop One, soutenue par la Collectivité Territoriale de Corse et la Région Autonome de Sardaigne.

hyperloop-corse

Le dates clefs du concours

  • 10 mars 2017 : Ouverture des inscriptions
  • 16 mars 2017 : Publication des règles du concours
  • 10 avril 2017 : Conférence Corso-Sarde
  • 17 avril 2017 : Fermeture du concours et évaluation des projets
  • 21 avril 2017 : Désignation des vainqueurs
  • 27 avril 2017 : Showcase Hyperloop One à Londres

Bastia-Cagliari avec Hyperloop, en chiffres…

  • 450 km de parcours sur terre
  • 12 km de parcours en mer
  • 4 ports et 6 aéroports connexes
  • 7 stations Hyperloop
  • 20 villes plus connectées
  • 3 Universités et 45000 étudiants concernés
  • 13 hôpitaux concernés

Inscription au concours

Wateroom : La 1ère plateforme de partage de salle de bain

Wateroom : La 1ère plateforme de partage de salle de bain

Wateroom : La 1ère plateforme de partage de salle de bain

Qui n’a jamais eu l’envie, au milieu d’une longue journée, de prendre une douche pour se remettre d’aplomb ? Seulement, si on est loin de chez soi, cette envie peut rapidement se transformer en casse-tête… Comme beaucoup d’autres, Jean-Charles Villanova en a fait l’expérience au cours d’un voyage à l’étranger.  De là lui est venu l’idée d’un projet fou : Créer un système qui permettrait de trouver une salle de bain à proximité où que l’on soit dans le monde. De cette idée est née une start-up. Portée par 4 jeunes corses, Wateroom lancera cette année la 1ère plateforme mondiale de partage de salle de bain.

Louer sa salle de bain à un particulier est désormais possible

Né des suites d’un séjour à l’étranger, le concept de Wateroom est à la fois novateur et très simple a assimiler, il s’agit tout simplement d’une plateforme de partage de salle de bain entre particuliers qui mettent à disposition leurs salles d’eau. Le pari est de démocratiser ce nouveau concept de la même manière que les locations entre particuliers de toutes sortes de services comme le covoiturage, l’échange ou la location d’appartements, la location de voiture, de machine à laver et bien d’autres chose. « On tend aujourd’hui vers une uberisation de tous les secteurs de l’économie et rien ne semble pouvoir arrêter cette évolution des habitudes. Il reste encore quelques secteurs étrangement épargné par cette grande révolution économique, la salle de bain en fait partie » explique Maxime Poli, co-fondateur du projet.

Louer sa salle de bain via son smartphone

Le concept fonctionnera de la même manière que beaucoup d’autres plateformes de réservation entre particuliers. L’hôte mettra à disposition sa salle de bain, celle-ci sera référencée sur le site internet et l’application Wateroom. L’utilisateur ayant besoin de ce service pourra donc réserver sa salle de bain via son smartphone pour une durée comprise entre 1 quart d’heure à 1 heure moyennant quelques euros directement versé à l’hôte. La start-up prélèvera de son côté une commission sur la transaction entre l’hôte et l’utilisateur.

wateroom

Wateroom également accessible aux professionnels

Les infrastructures professionnelles comme les hôtels, campings, salles de sport pourront également être référencé sur Wateroom. Pour les hôtes professionnels le concept est sensiblement le même sauf que la transaction s’effectue directement entre l’utilisateur et le professionnel mettant ses structures à disposition, Wateroom ne prélève alors qu’un forfait annuel au professionnel pour que celui-ci soit référencé sur l’annuaire en ligne.

Qui peut louer une salle de bain ?

Tout le monde ! En créant ce service Wateroom répond notamment à une forte demande des sportifs, des travailleurs éloignés de leur domicile et des voyageurs qui pratiquent le tourisme hors sentiers battus (road-trip, vans, camping sauvage…).

Dans quelles régions pourra-t-on utiliser Wateroom ?

“Pour le lancement de Wateroom, Paris sera la ville la plus ciblée, pour des raisons évidentes de démographie, de potentiel et de facilités pour nos équipes. Evidemment, on trouvera de nombreuses Salles de Bain en Corse également. Sur les premières semaines après le lancement notre marché test sera le marché français et corse, avec de nombreux hôtes déjà référencés à travers le pays. L’objectif est de faire nos armes sur ce marché pour pouvoir élargir notre réseau au niveau Européen puis mondial très rapidement.” explique Maxime.

Derrière Wateroom, une bande de copains

“Notre équipe est composée de 4 fondateurs. Jean-Charles Villanova et moi-même avons décidé de créer Wateroom et prenons en charge la partie commerciale et communication. A nos côtés Anthony Albertini et François Mariotti s’occupent de la partie technique et développement de l’application et du site web.” Des amis d’enfance qui sont à l’origine avec Maxime Poli de l’application Compru in Corsu qui référence les commerces corsophones en Corse et dans le monde. La petite bande bastiaise annonce l’arrivée de Wateroom dans les mois à venir… Plus besoin de rentrer à la maison entre la plage et l’apéro 😉

equipe-wateroom-startup-corse-application-partage-de-salle-de-bain

En attendant l’arrivée du site et de l’App :

Cette start-up corse lève 18.5 Millions d’euros

Cette start-up corse lève 18.5 Millions d’euros

Cette start-up corse lève 18.5 Millions d’euros 

Le moteur de recherche Qwant vient de lever 18.5 Millions d’euros auprès du groupe de presse allemand Alex Springer et de la Caisse des Dépôts qui est entrée au capital à hauteur de 15 Millions d’euros. L’objectif : Continuer de conquérir le marché Européen et devenir une menace sérieuse pour Google.

C’est quoi Qwant ?

Co-fondé en 2013 par Eric Leandri, Qwant est le 1er moteur de recherche qui respecte la vie privée des internautes. A l’instar de Google, Qwant n’utilise pas de cookie, pas d’historique de navigation quand vous saisissez une requête. Le PDG Eric Leandri nous accordait il y a quelques mois une interview à l’occasion de la 6e édition de Bastia Ville Digitale. Il explique ce qui l’a conduit a créer ce moteur de recherche et aussi le regard qu’il porte sur le numérique en Corse.

Atteindre 500 Millions d’euros d’ici 2021

Cette dernière opération monte à 53.5 Millions d’euros les fonds levés par le moteur de recherche corse depuis 4 ans. Qwant aurait enregistré 2,6 milliards de requêtes l’an passé. Tous les mois, le nombre de requêtes enregistré sur le moteur augmente de 20 %, faisant ainsi de lui l’un des 100 sites web les plus visités en France. Avec cette nouvelle levée l’anti-Google espère conquérir 10% de parts de marché en Europe et ainsi atteindre un chiffre d’affaires de 500 Millions d’euros d’ici 2021.

Le moteur de recherche Qwant à la conquête de l'Europe

Qwant à la conquête de l’Europe

Un moteur de recherche qui n’oublie pas d’où il vient

Qwant compte aujourd’hui 70 collaborateurs et espère atteindre le millier de salariés d’ici 4 ans. Cela fait de lui l’une des plus grosses start-up européennes. Pour autant le moteur de recherche n’oublie pas d’où il vient. D’abord parce qu’il crée des emplois en Corse en recrutant des collaborateurs basés sur l’île à des postes clefs. Ensuite parce qu’il est le premier moteur de recherche entièrement disponible en langue corse. Enfin parce qu’il joue un grand rôle dans le développement du numérique en Corse. Outre son partenariat avec le Sporting Club de Bastia, Qwant est partenaire de la Corsican Tech et des événements Bastia Ville Digitale, Ajaccio Quartiers Numériques, et travaille aussi en étroite collaboration avec l’Université de Corse.

Qwant, le 1er moteur de recherche en langue corse

Qwant, le 1er moteur de recherche en langue corse

Comment installer Qwant ?

Pour installer Qwant comme moteur de recherche par défaut depuis Chrome, rendez-vous sur le menu qui se trouve en haut à droite de votre navigateur puis dans le sous-menu “Paramètres”.

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut – Etape 1

Cliquez ensuite sur “Gérer les moteurs de recherche…” 

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut – Etape 2

Puis sélectionnez Qwant 

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut - Etape 3

Installer Qwant comme moteur de recherche par défaut – Etape 3

Et c’est fait ! Vous pouvez désormais créer de l’emploi en Corse en faisant vos recherches sans être fliqué et in lingua nostra !

Des sangliers équipés de caméras 360° pour booster le tourisme

Des sangliers équipés de caméras 360° pour booster le tourisme

Des sangliers équipés de caméras 360° pour booster le tourisme

Les routes et les sentiers de randonnées constituent souvent un casse-tête sans nom pour nos amis touristes. Il semblerait que Google ait trouvé la solution miracle pour remédier à ces petits tracas : Équiper les animaux sauvages de caméras 360° pour cartographier les zones les plus reculées et ainsi y attirer plus de monde.

Aux Îles Féroé, des moutons pour enrichir les cartes de Google Street View

A mi-chemin entre le Royaume-Uni, la Norvège et l’Islande, l’archipel des Îles Féroé est constitué de 18 îles dont la cartographie est loin d’être précise. Pour y remédier, les Féringiens ont eu la brillante idée d’entrer en contact avec Google Street View et de proposer au géant américain un procédé jusque-là inexploré : Équiper les moutons de GPS et de caméras  360°. Tout en trottant en liberté, les moutons permettent de collecter des milliers de données qui sont ensuite ajoutées à la carte mondiale Google Street View.

Les images collectées par les moutons utilisées pour attirer les touristes sur l’archipel

Mieux encore, les vidéos 360 degrés fournies par les moutons sont directement mises en ligne sur le site internet de Visit Faroe Islands (le site internet du tourisme aux Îles Féroé !). L’équivalent Féringien du site Visit Corsica insère carrément ces images sur sa page d’accueil.

Google Sheep View : la page d'accueil du site officiel du tourisme aux Îles Féroé

La page d’accueil du site officiel du tourisme aux Îles Féroé

En cliquant dessus, l’internaute accède aux images capturées en direct par les moutons. Le but ? Vous immerger dans les sites sauvages des Féroé comme si vous y étiez pour vous donner envie de vous envoler vers l’archipel situé au milieu de l’Atlantique nord.

Voici en image la mise en place du projet Google Sheep View. Pour ce projet, Google a collaboré avec Durita Andreassen pour équiper les moutons qui ont alors permis de mapper les îles Féroé, jusqu’aux coins les plus sauvages.

En Corse, des sangliers pour attirer les touristes

Si les Îles Féroé comptent 90 000 moutons pour 50 000 habitants, près de 20 000 sangliers sont abattus chaque année sur le seul département de la Haute-Corse. Imaginez les données qui pourraient être récoltées en équipant une infime partie d’entre eux de GPS et de caméras 360°.

Équiper les sangliers de GPS et caméras 360° pour attirer plus de touristes dans l'intérieur corse

Équiper les sangliers de GPS et caméras 360° pour attirer plus de touristes dans l’intérieur corse

Avec cette technologie, qui est loin d’être inaccessible, les sangliers permettraient d’abord d’attirer davantage de touristes vers l’intérieur de l’île, en y faisant découvrir des lieux parfois inexplorés par beaucoup. Les webcams du col de Vizzavona et des principaux axes routiers de l’île émettent bien des images en direct 24/24h tout au long de l’année… Pourquoi ne pourrait-on pas améliorer le système ?

Au-delà de dynamiser le développement de l’économie rurale, toutes ces données permettraient également de compléter les guides touristiques en agrémentant les textes descriptifs par des images et des vidéos. Des guides plus fun pour une meilleure information…

Enfin grâce à la retransmission en direct, ces caméras et GPS permettraient d’alerter randonneurs et secours sur les changements météo soudains et les dangers qui peuvent survenir dans les zones les plus sauvages.

Les Féroe ont lancé Google Sheep View, qu’est-ce qui empêcherait la Corse de faire de même avec Google Cignale View ?