Pourquoi les gens se collent à votre serviette sur la plage?

Quand les gens se collent à vous sur la plage

Pourquoi les gens se collent à votre serviette sur la plage?

C’était ce week-end, un dimanche matin au bon milieu du mois de Septembre… Entre la saison touristique qui touche à sa fin et les températures estivales qui jouent les prolongations, le moment est à priori opportun pour profiter des plaisirs que procurent les plages corses. Sauf que l’inimaginable s’est produit…

Une plage déserte

Il est 10h00 dimanche matin quand nous arrivons sur une plage quasi-déserte. Quelques personnes éparpillées à raison d’une vingtaine de mètres les unes des autres sur le sable blanc qui s’étend à perte de vue. La mer est calme, le soleil est encore doux et le silence est d’or.

Jusqu’ici tout va bien… jusqu’à ce que l’heure arrive à 11h30 et ne sonne l’arrivée du troupeau (vous comprendrez plus tard pourquoi nous le dénominons ainsi). Un troupeau composé de 6 personnes âgées de 40 à 60 ans et visiblement de passage sur l’île. Et là ce qui était le paradis se transforme soudain en enfer.

D’un voisinage quasi-inexistant, nous gagnons 6 voisins qui établissent leurs serviettes à moins de 5 mètres de nous. Mais là n’est pas le pire ! Après avoir piqué sa première tête, le troupeau délaisse ses serviettes pour s’installer debout à deux mètres de nos propres serviettes…  C’est le moment où l’un des membres de la meute décide de lancer un débat : Le prix des vins corses. Une discussion qui enflamme vite les passions… Théorie de l’insularité, comparatif avec les vins de Bordeaux, entente entre les grandes surfaces de l’île qui profitent de la manne touristique… on vous passe les détails.

Mais au-delà de la gêne occasionnée, la question qu’on ne cesse de se poser est pourquoi ? Pourquoi des gens viennent se coller à nos serviettes alors qu’une plage déserte s’étend à perte de vue ?

Pourquoi ?

Psychiatres et sociologues se sont déjà penchés sur le sujet et plusieurs thèses ressortent.

L’instinct grégaire

La première raison menant à ce comportement serait celle de l’instinct grégaire. Contrairement aux manchots qui s’éparpillent sur la banquise, l’Homme adopte facilement des comportements de troupeau (d’où la dénomination choisie ci-dessus). Ces rassemblements sont généralement destinés à être plus fort face au danger que peut représenter un prédateur ou un phénomène environnemental. Cette thèse est valable, mais de quelle peur le troupeau chercherait-il à s’extraire en se rapprochant de nous à la plage ?

L'instinct grégaire pour expliquer que les gens se collent à vous sur la plage
L’instinct grégaire

Le désir d’égalité

La deuxième hypothèse qui pourrait expliquer ce comportement serait le désir d’égalité. Comme l’explique Michel Lejoyeux, professeur de psychiatrie et d’addictologie : « Sur la plage, les rôles sociaux disparaissent. Plus qu’un lieu d’égalité, la plage est une sorte d’expérience de groupe qu’on doit partager ». Ainsi les gens veulent tous avoir la meilleure place à la plage. Et vu que nous sommes arrivés en premier et que nous avons eu le choix avec toutes les autres places, le troupeau a tout simplement pu supputé que la meilleure place, c’était la nôtre. D’où sa volonté de se rapprocher de nous.

Le dictat de la société bien-pensante

Le psychiatre va encore plus loin dans son raisonnement. Pour Michel Lejoyeux, Rester tout seul en vacances est devenu quelque chose de mal vu dans la société : « On a beaucoup dit aux gens que les vacances sont un moment de convivialité, ce message a peut-être été trop bien intégré ». C’est comme s’il fallait obligatoirement être ouvert pour nouer des liens avec ses voisins de plages.

Le choc culturel

Enfin une dernière hypothèse peut expliquer ce qui a conduit ces personnes à observer ce comportement. Peut-être que le calme qui règne sur les plages de Corse stresse ces vacanciers habitués aux grandes affluences du métro ? Dans ce cas, le troupeau rencontré hier ne cherchait qu’une seule chose : reproduire le contexte dans lequel il vit au quotidien. Une étrange approche du voyage…

Les gens se collent-ils aux autres à la plage pour reproduire l'ambiance du métro ?
Le décalage culturel est-il le facteur qui pousse les gens à se coller à votre serviette sur la plage ?

Et vous, quelle est la thèse qui vous convainc le plus ? Si vous avez en tête d’autres raisons qui pourraient expliquer ce comportement dont nous avons tous été victimes au moins une fois dans notre vie, laissez-nous un commentaire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *