La Corse, terre de cinéma ?

La nature corse, un décor idyllique pour le cinéma ?

La Corse, terre de cinéma ?

Créée en Mai 2016, Gurkin Invest Films est sur le point de parvenir à son objectif, à savoir de collecter 1 Million d’euros pour financer la réalisation de long-métrages sur la région de Marseille. Face à ce succès, la start-up créée par Sabrina Roubache a décidé de s’implanter en Corse pour dupliquer le modèle.

 

Quand le cinéma se met au crowdfunding

L’argent public se faisant rare, l’industrie du cinéma doit aujourd’hui faire preuve d’ingéniosité pour trouver de nouvelles sources de financement, parfois très innovantes comme, le crowdfunding, les fonds en dotation ou encore les outils de défiscalisation.  C’est par ces derniers que Gurkin Invest Films est sur le point de parvenir à boucler sa première année en ayant levé 1 Million d’euros de fonds en défiscalisation au profit du développement et du financement de productions cinématographiques sur la région de Marseille.

 

Gurkin Invest Films s’implante en Corse

Ayant la volonté de se développer rapidement sur d’autres territoires, la start-up créée par Sabrina Roubache débarque en Corse en 2017 avec la volonté de réaliser le même objectif que sa soeur basée sur Marseille et ce selon la même démarche. A savoir, territorialité des dépenses et tournages réalisés en Corse afin de vitaliser le tissu économique insulaire.

Quand on demande à la fondatrice de Gurkin Invest Films, pourquoi la Corse ? Elle dit “constater tout un écosystème relatif à l’industrie cinématographique. Il y a des techniciens, des intermittents, mais aussi une richesse de décors incroyable, un taux d’ensoleillement équivalent à celui de Marseille, voire même supérieur. Et une population accueillante, quand on emmène de l’emploi de façon intelligente, elle vous ouvre les bras »

Et les projets se concrétisent très vite avec un tournage prévu dès le mois de Mai en Corse. Il s’agit d’une comédie de Jérôme L’Hotsky, d’un budget de 4 M€ avec à l’affiche  Thierry Lhermitte, Charlotte de Turkheim et Alisson Paradis. Son nom : « on aurait dû aller en Grèce ».

 

La Corse, terre de cinéma ?

Quand on sait que 60% des films publicitaires français sont tournés à l’étranger dans des pays lointains comme l’Afrique du Sud, on peut se poser la question de l’utilisation des décors naturels d’exception que compte la Corse à moins de 2 heures de vol des grandes métropoles Européennes…

Profiter des décors naturels de la Corse pour le cinéma ? Coucher de soleil à Roccapina
Coucher de soleil à Roccapina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *